Jeanne MUSTEL-GUIGARD

 

 

 

 

Jeanne Joséphine GUIGARD dite Jeanne MUSTEL-GUIGARD

 

mezzo-soprano français

(16 rue Jean-Baptiste-Eyriès, Le Havre, Seine-Inférieure [auj. Seine-Maritime], 22 décembre 1909* – Paris 6e, 21 avril 1997*)

 

Fille d’Henri Adolphe GUIGARD (Paris 17e, 07 mars 1879* ), capitaine au long cours, et d’Henriette Charlotte Augustine BACQUART (Goderville, Seine-Inférieure [auj. Seine-Maritime], 28 juillet 1882* – Sainte-Adresse, Seine-Maritime, 28 novembre 1975), employée des Postes, mariés à Le Havre le 16 mars 1909*.

Epouse MUSTEL.

 

 

En 1945, elle habitait 28 rue Vaneau à Paris 7e. Elle est décédée en 1997 à quatre-vingt-sept ans en son domicile, 42 rue du Dragon à Paris 6e.

 

 

 

Sa carrière à l'Opéra-Comique

 

Elle y a chan la Habanera (une Femme du peuple, 1936) ; Louise (Madeleine) ; Madame Butterfly (Souzouki) ; Mignon (Mignon) ; les Contes d’Hoffmann (le Fantôme) ; la Tosca (un Pâtre).

 

 

 

 

Encylopédie