Geneviève MATHIEU-LUTZ

 

Geneviève Mathieu-Lutz (photo Reutlinger) [BNF]

 

 

Geneviève Marie MATHIEU dite Geneviève MATHIEU-LUTZ

 

soprano français

(30 rue de Javel, Paris 15e, 19 octobre 1884* – Labarthe-Inard, Haute-Garonne, 29 avril 1971*)

 

Fille de François MATHIEU (Treigny, Yonne, 14 juillet 1846 – Paris 16e, 01 févier 1890*), serrurier [fils de Jean MATHIEU, propriétaire], et de Léone Anaïse MONLOUP (Saint-Sauveur-en-Puisaye, Yonne, 30 octobre 1850* – ap. 1907), modiste, mariés à Saint-Sauveur-en-Puisaye le 27 octobre 1873*.

Sœur de Julienne Alexandrine MATHIEU dite Julienne MATHIEU (Saint-Sauveur-en-Puisaye, 21 septembre 1874 – Chieri, Piémont, Italie, 01 décembre 1943), artiste lyrique en 1897, puis actrice de cinéma muet [épouse Segundo Victor Aurelio CHOMÓN Y RUIZ (Teruel, Espagne, 17 octobre 1871 – Paris 20e, 02 mai 1929*), opérateur et réalisateur de cinéma espagnol].

 

 

Elève au Conservatoire de Paris, elle y obtint en 1904 un second prix de chant (élève d'Auguste Dubulle) et un 1er accessit d’opéra-comique, et, en 1905, un second prix d’opéra-comique (élève d'Emile Bertin), cette fois sous le pseudonyme de Mathieu-Lutz. Engagée la même année à la salle Favart, elle y fit l’essentiel de sa carrière. En 1921, elle a chanté la Petite mariée et la Poupée au Théâtre Mogador. Elle a chanté au Grand Théâtre de Bordeaux durant la saison 1922-1923. En 1926, elle a chanté le Barbier de Séville (Rosine), Véronique (Véronique), Miss Hélyett et la Petite Mariée à Toulouse.

En 1911, elle habitait 4 rue Fürstenberg à Paris 6e. Elle est décédée en 1971 à quatre-vingt-six ans, célibataire, en son domicile à Labarthe-Inard.

 

 

 

Sa carrière à l'Opéra-Comique

 

Elle y débuta le 20 septembre 1905 dans le Barbier de Séville (Rosine).

 

Elle y créa le 27 mars 1906 Aphrodite (Myrto, 100e le 11 novembre 1913) de Camille Erlanger ; le 09 novembre 1906 le Bonhomme Jadis (Jacqueline) d’Emile Jaques-Dalcroze ; le 06 novembre 1907 le Chemineau (Aline) de Xavier Leroux ; le 04 mai 1910 le Mariage de Télémaque (Nausicaa) de Claude Terrasse ; le 16 avril 1913 Il était une Bergère (la Bergère) de Marcel Lattès.

 

Elle y chanta la Basoche (Colette) ; le Caïd (Virginie) ; Carmen (Micaëla) ; les Contes d’Hoffmann (Olympia) ; Cendrillon (la Fée) ; Don Juan (Zerline, 100e le 29 juin 1912) ; la Flûte enchantée (Papagéna) ; Fra Diavolo (Paméla) ; Lakmé (Lakmé) ; Mignon (Mignon) ; Mireille (Mireille) ; la Navarraise (Anita) ; les Noces de Jeannette (Jeannette) ; Orphée et Eurydice (l'Amour) ; Philémon et Baucis (Baucis) ; la Reine Fiammette (Violine) ; Richard Cœur de Lion (Antonio) ; le Roi d’Ys (Rozenn) ; Sapho (Irène) ; la Bohème (Mimi) ; la Traviata (Violetta) ; Werther (Sophie).

Sa carrière à l'Opéra de Paris

 

Elle y participa le 28 avril 1912, au cours d’un gala, à la première [3e acte seul] de Werther (Sophie) de Jules Massenet.

 

 

 

 

Geneviève Mathieu-Lutz en 1905

 

 

 

Geneviève Mathieu-Lutz dans le Barbier de Séville (Rosine) en 1907 [photo Du Guy]

 

 

 

Geneviève Mathieu-Lutz en 1910 [photo Du Guy]

 

 

 

Geneviève Mathieu-Lutz dans la Flûte enchantée (Papagéna) en 1913

 

 

 

 

Au Capitole de Toulouse.

Mlle Mathieu-Lutz a obtenu, vendredi soir, un éclatant succès dans la Vie de Bohème. Comédienne parfaite et chanteuse de très beau style, Mlle Mathieu-Lutz, qui avait déjà produit une excellente impression dans Lakmé, a été acclamée par le public.

(le Cri de Toulouse, 09 mars 1912)

 

 

 

 

 

 

 

Discographie

 

N° catalogue N° matrice Date d'enregistr. Compositeur Œuvre  Extrait Interprètes Accompagnement

 PANTOPHONE (Paris)

1832   1905 CHARPENTIER (Gustave) LOUISE "Depuis le jour" Geneviève MATHIEU-LUTZ, soprano de l'Opéra-Comique Piano
2074   1905 PUCCINI (Giacomo) LA BOHÈME les Adieux de Mimi Geneviève MATHIEU-LUTZ, soprano de l'Opéra-Comique Piano

 DISQUES A SAPHIR AM (H & D) (Paris)

18   vers 1906 MASSENET (Jules) MANON Fabliau Geneviève MATHIEU-LUTZ, soprano de l'Opéra-Comique  
18   vers 1906 THOMAS (Ambroise) MIGNON la Polonaise Geneviève MATHIEU-LUTZ, soprano de l'Opéra-Comique  

 MUSICA (Paris)

220     DELIBES (Léo) LAKMÉ Air des Clochettes Geneviève MATHIEU-LUTZ, soprano de l'Opéra-Comique  

 

 

 

Encylopédie