Julia POTEL

 

Julia Potel en 1881 [photo Decap]

 

 

Marie Julie PIAU DIT POTEL dite Julia POTEL

 

soprano français

(Paris, 28 décembre 1860 – ap. 1888)

 

Fille d'Armand POTEL, trial [elle serait née sous le nom de PARIZOT].

Epouse à Marseille [3e section], Bouches-du-Rhône, le 11 mai 1887* Louis Napoléon BERNARD (Avignon, Vaucluse, 24 septembre 1832* – Paris 2e, 28 avril 1888*), directeur du Grand Théâtre de Marseille, qui fut également directeur des théâtres de Montpellier, Genève et Lille.

 

 

Au Conservatoire de Paris, elle obtint en 1874 une 2e médaille, puis en 1875 une 1re médaille de solfège. Elle débuta à l’Opéra-Comique en 1877. Elle chanta ensuite en province : à Lille en 1879, où elle participa à la première en novembre 1879 du Béarnais de J.-Théodore Radoux ; au Grand Théâtre de Marseille en 1882-1883, où elle créa le 09 janvier 1883 Lauriane d’Augusto Machado ; à Nice en 1887, où elle chanta Mignon (Philine) et Carmen (Micaëla). Elle a également été affichée sous le nom de Potel-Bernard.

En 1888, elle habitait 2 place Louvois à Paris 2e.

 

 

 

Sa carrière à l'Opéra-Comique

 

Elle y débuta le 23 janvier 1877 dans Cendrillon (Cendrillon) de Niccolo Isouard.

 

 

 

 

 

 

 

Encylopédie