Guillaume LIVET

 

 

 

Guillaume Antoine François Marie LIVET dit Guillaume LIVET

 

auteur dramatique français

(18 quai de Béthune, Paris 9e, 24 janvier 1856* hôpital Lariboisière, Paris 10e, 16 avril 1919*)

 

Fils de Charles Louis LIVET (Château-la-Vallière, Indre-et-Loire, 10 janvier 1828* ap. 1897), érudit [frère d’Alexandre Eugène LIVET (Vernantes, Maine-et-Loire, 13 août 1820* Nantes, Loire-Atlantique, 22 août 1913*), éducateur], et d’Antoinette de ROCHEMONT (1831 – ap. 1897), mariés à Nevers (Nièvre).

Epouse à Paris 8e le 06 octobre 1897* Marguerite BARATTE (Roanne, Loire, 16 janvier 1875 – ap. 1919).

 

 

Prix de philosophie au Concours général, docteur en médecine, chef de clinique, il a fait représenter au théâtre : le Mariage de Racine (1883) ; A travers la porte (1884) ; les Petits Pois (1884) ; Chez les Martin (1885) ; Théodora à Montluçon (1885) ; Il reviendra (1886) ; le Mauvais Pendu (1893). Il a collaboré à divers journaux et publié des romans : les Récits de Jean Féru (1885) ; l’Amour forcé (1895).

En 1897, il habitait 19 avenue Victor-Hugo à Paris 16e. Il est décédé à soixante-trois ans, domicilié 10 rue Charles-Nodier à Paris 10e.

 

 

 

livrets

 

la Fiancée du Tonkin, opérette en 1 acte, musique de Georges Fragerolle (Concert des Batignolles, 11 janvier 1886)

Fleur de lotus, opérette en 1 acte, musique de Georges Fragerolle (Lyon, Casino des Arts, 16 février 1887)

les Faux vieillards, pantomime en 1 acte, musique de Charles de Sivry (Salle Duprez, 09 novembre 1891)

les Images, pantomime en 2 actes avec Hubert et Minet, musique de Charles de Sivry (Fantaisies-Parisiennes, 02 janvier 1893)

 

 

 

 

Encylopédie