Adrien DECOURCELLE

 

 

Mam'zell' Rose, vaudeville d'Adrien Decourcelle et Eugène Bercioux

 

 

Pierre Henri Adrien DECOURCELLE dit Adrien DECOURCELLE

 

auteur dramatique français

(Paris, 28 octobre 1821 hôtel du Louvre, rue Alphonse Karr, Etretat, Seine-Maritime, 06 août 1892*), enterré au Père-Lachaise (7e division).

 

Fils de Pierre DECOURCELLE et d'Henriette GOULLIARD.

Epouse en 1851 Caroline Léontine LAMBERT (1835 – av. 1892) [nièce d'Adolphe DENNERY] ; parents de Pierre DECOURCELLE, auteur dramatique.

 

 

Il abandonna le barreau pour la littérature dramatique. Il débuta, en 1845, par une comédie en vers : Une soirée à la Bastille, jouée à la Comédie-Française. Cet écrivain, qui joignait la finesse et l'élégance à beaucoup de verve et d'esprit, écrivit ensuite, le plus souvent en collaboration avec Deslandes, Labiche, Barrière, Thiboust, d'Ennery, un grand nombre de vaudevilles, comédies, drames, opéras-comiques, entre autres le mélodrame Jenny l'ouvrière (1850), qui eut alors un immense succès ; Mam'zell' Rose, vaudeville, avec Eugène Bercioux (Variétés, 29 octobre 1852). Il collabora aussi au Figaro sous le pseudonyme de Docteur Grégoire.

Il est décédé à soixante-dix ans, domicilié avenue Trudaine à Paris 9e.

 

 

 

livrets

 

Mam'zelle Rose, opérette en 1 acte, avec Eugène Bercioux, d'après leur vaudeville, musique de Frédéric Barbier (Variétés, 1874)

 

mélodies

 

Femme et fleur, rêverie, musique de Jean-Baptiste Faure (1880) => partition

 

 

 

Encylopédie