Eugène CORMON

 

 

 

Pierre Etienne PIESTRE dit Eugène CORMON

 

auteur dramatique français

(69.Lyon, 05 mai 1810 – Paris, 07 mars 1903)

 

Epouse en 1839 Charlotte FURAIS (1819–), comédienne.

Père de Ferdinand Anne PIESTRE dit Fernand CORMON (75006.Paris, 22 décembre 1848 – Paris, 20 mars 1924), peintre.

 

 

Il descend par sa mère de la famille des Cormon, libraires, dont il a pris le nom en abordant la carrière littéraire. D'une grande fécondité, il a fait jouer, de 1832 à 1885, plus de cent pièces (drames, comédies, livrets d’opéra), le plus souvent en collaboration avec Dennery, Laurencin, Grangé, Michel Carré, etc. Parmi ses drames qui ont eu le plus de succès, nous citerons : Paris la nuit (1842) ; le Canal Saint-Martin (1845) ; la Ferme de Primerose (1851) ; les Crochets du père Martin (1858) ; les Deux orphelines, drame en cinq actes et huit tableaux, avec Adolphe Dennery (Théâtre de la Porte-Saint-Martin, 20 janvier 1874) qui eut un succès retentissant ; etc. ; parmi ses comédies et vaudevilles, un Mari qui se dérange (1846) ; la Foire aux plaisirs (1855) ; parmi ses livrets d'opéras : Gastibelza, avec Dennery, musique de Maillart, pour l’ouverture de l’Opéra-National (1847) ; les Dragons de Villars, avec Lockroy, musique de Maillart (1856) ; Don Pèdre (1857) ; Quentin Durward (1858) ; les Pêcheurs de perles, avec Michel Carré, musique de Georges Bizet (Théâtre-Lyrique, 1863) ; le Docteur Magnus (Opéra, 1864) ; Lara (Opéra-Comique, 1864) ; le Trésor de Pierrot (Opéra-Comique) ; José-Maria, avec Meilhac, musique de Cohen (1866) ; Robinson Crusoé, avec H. Crémieux, musique d’Offenbach (1868) ; les Bleuets, avec Trianon, musique de Cohen (1868) ; le Premier Jour de bonheur, avec Dennery, musique d’Auber (1868) ; Rêve d'amour, avec Dennery, musique d’Auber (1870) ; Madame Turlupin, avec Grandvallet, musique de Guiraud (1872) ; la Filleule du roi, avec Deslandes, musique d’A. Vogel (1875) ; Suzanne (1879) ; etc. De 1859 à 1871, Eugène Cormon a été directeur de la scène de l'Opéra. En 1874, il a remplacé Léon Carvalho comme administrateur du Vaudeville. Il a été fait Chevalier de la Légion d’honneur.

En 1897, il habitait 4 rue Vignon à Paris 9e.

 

 

 

 

livrets

 

Paul et Virginie, drame en 5 actes et 6 tableaux, avec Boulé, musique de scène de M. Artus (Paris, Ambigu-Comique, 20 novembre 1841)

l'Anneau de Mariette, opéra-comique en 1 acte, avec Laurencin, musique d'Eugène Gautier (Versailles, 25 novembre 1845)

Marie-Thérèse, opéra en 4 actes, avec Félix Dutertre, musique de Nicolas Louis (Lyon, 19 février 1847)

Gastibelza ou le Fou de Tolède, opéra en 3 actes, avec Dennery, musique d'Aimé Maillart (Opéra-National [Théâtre-Lyrique], 15 novembre 1847)

le Moulin des Tilleuls, opéra-comique en 1 acte, avec Julien de Mallian, musique d'Aimé Maillart (Opéra-Comique, 09 novembre 1849)

le Chien du jardinier, opéra-comique en 1 acte, avec Lockroy, musique d'Albert Grisar (Opéra-Comique, 16 janvier 1855)

les Dragons de Villars, opéra-comique en 3 actes, avec Lockroy, musique d'Aimé Maillart (Théâtre-Lyrique, 19 septembre 1856 ; Opéra-Comique, 05 juin 1868)

le Mariage extravagant, opéra-comique en 1 acte, musique d'Eugène Gautier (Opéra-Comique, 20 juin 1857)

le Roi Don Pèdre, opéra-comique en 2 actes, avec Eugène Grangé, musique de Ferdinand Poise (Opéra-Comique, 30 septembre 1857)

Quentin Durward, opéra-comique en 3 actes, avec Michel Carré, musique de François-Auguste Gevaert (Opéra-Comique, 25 mars 1858)

le Nid de cigognes, opéra-comique en 1 acte, musique d'Adolphe Vogel (Bade, septembre 1858)

le Diable au moulin, opéra-comique en 1 acte, avec Michel Carré, musique de François-Auguste Gevaert (Opéra-Comique, 13 mai 1859)

le Château Trompette, opéra-comique en 3 actes, avec Michel Carré, musique de François-Auguste Gevaert (Opéra-Comique, 23 avril 1860)

le Docteur Mirobolan, opéra-comique en 1 acte, avec Henri Trianon, musique d'Eugène Gautier (Opéra-Comique, 28 août 1860)

les Pêcheurs de Catane, drame lyrique en 3 actes, avec Michel Carré, musique d'Aimé Maillart (Théâtre-Lyrique, 19 décembre 1860)

Deux amours, opéra en 1 acte, avec Amédée Achard, musique de François-Auguste Gevaert (Bade, 31 juillet 1861)

Jocrisse, opéra-comique en 1 acte, avec Henri Trianon, musique d'Eugène Gautier (Opéra-Comique, 10 janvier 1862)

les Pêcheurs de perles, opéra en 3 actes, avec Michel Carré, musique de Georges Bizet (Théâtre-Lyrique, 30 septembre 1863 ; Opéra-Comique, 24 avril 1893)

le Docteur Magnus, opéra en 1 acte, avec Michel Carré, musique d'Ernest Boulanger (Opéra, 09 mars 1864)

Lara, opéra-comique en 3 actes, avec Michel Carré, musique d'Aimé Maillart (Opéra-Comique, 21 mars 1864)

le Trésor de Pierrot, opéra-comique en 2 actes, avec Henri Trianon, musique d'Eugène Gautier (Opéra-Comique, 05 novembre 1864)

le Captif, opéra-comique en 1 acte, musique d'Edouard Lassen (Monnaie de Bruxelles, 24 avril 1865)

José-Maria, opéra-comique en 3 actes, avec Henri Meilhac, musique de Jules Cohen (Opéra-Comique, 16 juillet 1866)

les Bleuets, opéra en 4 actes, avec Henri Trianon, musique de Jules Cohen (Théâtre-Lyrique, 23 octobre 1867)

Robinson Crusoé, opéra-comique en 3 actes, avec Hector Crémieux, musique de Jacques Offenbach (Opéra-Comique, 23 novembre 1867)

le Premier Jour de bonheur, opéra-comique en 3 actes, avec Dennery, musique d’Esprit Auber (Opéra-Comique, 15 février 1868)

Rêve d'amour, opéra-comique en 3 actes, avec Dennery, musique d’Esprit Auber (Opéra-Comique, 20 décembre 1869)

Déa, opéra-comique en 2 actes, avec Michel Carré, musique de Jules Cohen (Opéra-Comique, 30 avril 1870)

Madame Turlupin, opéra-comique en 2 actes, avec Charles Grandvallet, musique d'Ernest Guiraud (Athénée, 23 novembre 1872 ; Opéra-Comique, 05 mars 1888)

la Filleule du roi, opéra-comique en 3 actes, avec Raimond Deslandes, musique d’Adolphe Vogel (Bruxelles, 10 avril 1875)

Suzanne, opéra-comique en 3 actes, avec Lockroy, musique d'Emile Paladilhe (Opéra-Comique, 30 décembre 1878)

 

 

 

 

 

 

Encylopédie