Pensée d'automne

 

 

 

Mélodie, poésie d'Armand SILVESTRE, musique de Jules MASSENET (1887), dédicacée à Sibyl Sanderson.

 

   partition

 

 

 

L'An fuit vers son déclin, comme un ruisseau qui passe,
Emportant du couchant les fuyantes clartés ;
Et pareil à celui des oiseaux attristés,
Le vol des souvenirs s'alanguit dans l'espace...
L'An fuit vers son déclin, comme un ruisseau qui passe.

Un peu d'âme erre encore aux calices défunts
Des lents volubilis et des roses trémières,
Et vers le firmament des lointaines lumières,
Un rêve monte encore sur l'aile des parfums.
Un peu d'âme erre encore aux calices défunts.

Une chanson d'adieu sort des sources troublées,
S'il vous plaît, mon amour, reprenons le chemin
Où tous deux, au printemps, et la main dans la main,
Nous suivions le caprice odorant des allées ;
Une chanson d'adieu sort des sources troublées !

Une chanson d'amour sort de mon cœur fervent
Qu'un Avril éternel a fleuri de jeunesse.
Que meurent les beaux jours ! Que l'âpre hiver renaisse !
Comme un hymne joyeux dans le plainte du vent,
Une chanson d'amour sort de mon cœur, de mon cœur fervent !

Une chanson d'amour vers ta beauté sacrée,
Femme, immortel été ! Femme, immortel printemps !
Sœur de l'étoile en feu qui, par les cieux flottants,
Verse en toute saison, sa lumière dorée ;
Une chanson d'amour vers ta beauté sacrée,

Femme, immortel été ! Femme, immortel printemps!



 

 

         

 

Pensée d'automne

Albert Vaguet, ténor, avec piano

Pathé saphir 90t n° 3746, enr. en 1902/1903

 

 

         

 

Pensée d'automne

Jean-Louis Lassalle, baryton, avec piano

Pathé saphir 90t n° 3905, enr. en 1903

 

 

    

 

Pensée d'automne

Jean Noté, baryton, avec orchestre

Pathé saphir 90t n° P 2114-2, réédité sur 80t n° P 3041, enr. en 1910/1911

 

 

    

 

Pensée d'automne

Daniel Vigneau, baryton, avec orchestre

Pathé saphir 90t n° 4656, réédité sur 80t n° 3133 et 3287, enr. en 1906/1907

 

 

         

 

Pensée d'automne

Roger Bourdin, baryton, et Orchestre de l'Opéra-Comique dir. Gustave Cloëz

Odéon 188.551, mat. KI 1448-4 et KI 1449-4, enr. en 1927/1928

 

 

    

 

Pensée d'automne

Georges Thill, ténor, accompagné par Maurice Faure au piano

Columbia LFX 37, mat. LX 1300-1, enr. le 18 mars 1930

 

 

 

 

Encylopédie